Acceptance

Je voulais changer cette personne.

Je voulais qu’elle se mette comme moi, dans une position d’entente et de vulnérabilité.

Cette personne ne m’aide pas.

Cette personne est trop rationnelle et narcissique pour montrer un minimum d’empathie.

Cette personne a toujours raison, et j’ai toujours quelque chose à me reprocher.

Mais autant que je le veuille, je ne peux pas changer mon père.

J’ai enfin compris que je ne vais pas recevoir le soutien émotionnel que je désirais tant.

J’étais frustrée parce que j’espérais voir la lueur d’un changement. Mais j’ai appris que je ne l’obtiendrai probablement jamais. Peut-être que cette révélation sera le début de mon indépendance.

Publicités

6 réflexions sur “Acceptance

    1. Merci 🙂 en réalité, cette constatation de ne pas être satisfaite par le réconfort des proches m’a plus libérée, je trouve. J’étais dépendante, comme si je m’accrochais à eux pour me sentir mieux. Mais je pense finalement qu’il n’y a pas de raison à en vouloir aux autres, juste parce qu’on n’arrive pas à se mettre à notre place. Donc, malgré nos défauts et malentendus, je pense que j’aimerai toujours mes proches.

      Aimé par 1 personne

      1. Eh ben, quelle lucidité, j’ai aussi eu ce problème de dépendance mais je n’étais pas parvenue à m’en rendre compte moi-même, il m’avait fallu l’aide du thérapeute pour voir ça en face. Après, y’a juste ce truc d’aimer ses proches qui me fait penser « mais, est-on obligé d’aimer ses proches ? » – à voir…

        Aimé par 1 personne

      2. Je ne pense pas qu’on soit obligés « d’aimer » ses proches. Mais l’amour a une définition assez subjective pour chaque individu. Personnellement, je n’ai pas ma propre définition précise x). Mais je me vois contrainte à exprimer de la gratitude, qui est une certaine forme d’appréciation à mon avis.

        Aimé par 1 personne

    1. Merci 🙂 je pense que ce n’est pas une maladie mentale, juste une vision que j’ai personnellement. On s’entend bien la plupart du temps ; mais j’ai appris que les tensions sont liées au fait qu’on ne veut pas chercher à se comprendre, ou à l’incapacité de se mettre émotionnellement à la place de l’autre. Ce déni m’a blessée mais aujourd’hui, je veux apprendre à l’accepter.

      Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s